Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Les MEP sur Radio Vatican

Retrouvez ici une sélection d'émissions en lien avec l'activité des MEP dans le monde, diffusées sur Radio Vatican.

 

 

 

 Un congrès cambodgien sur Vatican II pour célébrer l'Année de la Foi

 

Au Cambodge, les catholiques ne représentent que 1% de la population dans un pays à 96% bouddhiste. Mais la toute petite Église locale entend bien, elle aussi, célébrer l’Année de la Foi.

Un congrès sur Vatican II et l’Eglise se tiendra à Phnom Penh du 5 au 7 janvier. Plus de 400 participants sont inscrits. La rencontre sera marquée par la présentation de la traduction cambodgienne des textes du Concile et du Catéchisme de l’Eglise catholique. 500 exemplaires seront distribués. Un message vidéo du Pape sera diffusé lundi.

L’objectif est de réfléchir sur les textes du Concile pour y puiser une nouvelle énergie pour la reconstruction de l’Eglise au Cambodge. Le congrès se déroulera sur un terrain récemment acquis par le Vicariat. C’est à cet emplacement que sera construite la nouvelle cathédrale. L’ancienne cathédrale avait été détruite en 1975 par les Khmer Rouges, sous le régime de terreur du maréchal Pol Pot. Même ses fondations furent retirées et un centre de télécommunications installé à sa place.

Tout a été détruit : les religions, mais aussi la culture

Ce congrès a été voulu par le Vicaire apostolique de Phnom Penh, Mgr Olivier Schmitthaeusler, un des plus jeunes évêques du monde, qui a participé au récent synode des évêques sur la nouvelle évangélisation, à Rome. Son objectif est de permettre aux chrétiens du Cambodge de se former pour devenir responsables de leur Eglise. Missionnaire au Cambodge depuis une quinzaine d’années, il est parti de rien.

Pendant les quatre ans de régime de Pol Pot, de 1975 à 1979, l’Eglise a été persécutée et exterminée, ses biens ont été détruits et de nombreux prêtres et religieux ont été tués. Les premiers missionnaires sont revenus en 1989. Mgr Schmitthauesler a mis en place une école de la foi. Selon lui, les changements qui touchent l'économie, la société et la culture cambodgiennes imposent à l'Eglise un questionnement sur sa manière d'annoncer l'Evangile.

Nous avons pu joindre par téléphone Mgr Schmitthaeusler, cliquez-ici pour entendre l'interview recueillie par Manuella Affejee.